La preuve de l’excellence : "morceaux de réception"
dans la vie artistique des XVIIe et XVIIIe siècles

De février à mars 1996, cinq conférences le lundi à 18 h 30

Cycle sous la direction scientifique de Jean-René Gaborit, musée du Louvre.

Le système de la maîtrise, qui régissait la peinture et la sculpture comme les autres métiers, imposait la production d’un chef-d’œuvre. A partir de 1648, les membres de la nouvelle Académie royale furent libérés de cette contrainte, mais l’exécution d’une œuvre sur un sujet désigné restait la condition essentielle pour être "reçu" membre de l’Académie. Le musée du Louvre conserve la quasi-totalité des morceaux de réception sculptés et un grand nombre de peintures, telles que Pèlerinage à l’île de Cythère de Watteau ou La Raie de Chardin.


Pour recevoir le programme détaillé de ce cycle de conférences, téléphoner au (33) 01 40 20 51 12.



Sumario